Bureau en désordre, source de créativité ?



Retour

Rangement bureau Selon une étude, le désordre stimulerait davantage la créativité qu’un environnement aseptisé.

Vaut-il mieux avoir un bureau bien rangé ou un bureau en désordre pour bien travailler ? Une étude récente publiée dans la revue Psychological Science a démontré qu’il est bénéfique d’avoir un bureau en désordre au début d’un projet et un bureau en ordre à la fin.

Un environnement désordonné favorise la pensée créative et les idées innovantes et non-conventionnelles, tandis qu’un bureau ordonné aide l’esprit à se concentrer sur les consignes à respecter et sur ce qu’on attend de nous. En vous éloignant au fur et à mesure du chaos (un bureau en désordre), vous réussirez à terminer le projet.

Une expérience de l’étude, effectuée par des chercheurs de l’Université du Minnesota, consistait à demander à des participants de remplir des questionnaires alors qu’ils étaient assis à leur poste de travail. Certains sujets faisaient face à un bureau en ordre, et les autres, à un bureau en désordre. Les résultats ont montré que les participants dont le bureau était en ordre faisaient plus facilement des dons à des œuvres de charité, choisissaient des en-cas plus sains et prenaient de meilleures décisions que les participants au bureau chaotique.

« Le fait d’être dans une pièce bien rangée a semble-t-il incité les participants à faire ce qui était d’attendu d’eux, » affirme Kathleen Vohs, chercheuse principale de l’étude, dans un article publié dans la revue Science Daily.

« Les environnements désordonnés stimulent la créativité »

La seconde expérience invitait les participants à trouver différentes manières d’utiliser une balle de ping-pong. Celle-ci a révélé que les sujets dont le bureau était en désordre avaient eu davantage d’idées que les autres participants.

« Les environnements désordonnés ont stimulé la créativité des sujets : il s’agit là d’une information d’importance capitale pour les domaines de la culture, des affaires et des arts, » ont souligné les chercheurs.

On peut conclure des résultats de la recherche que les deux environnements sont bénéfiques, avec toutefois des conséquences psychologiques différentes :

« Il existe une tendance croissante qui consiste à promouvoir un environnement ordonné. Ses adeptes soutiennent que lorsqu’elle devient plus méticuleuse, une personne voit son quotidien considérablement amélioré. En guise de preuve, elles citent les milliards de dollars de revenu annuel gagné par les personnes en question. Cela contraste avec la préférence de nombreux individus créatifs récipiendaires du prix Nobel ou d’autres prix prestigieux, qui cultivent un environnement désordonné car ils estiment que cela contribue à leur travail. »

Source : http://www.journaldunet.com/